Newsletter 6ème édition

Bienvenue sur la 6ème édition de la newsletter de FindYourWay.

Aujourd’hui je vous propose une méthode pour construire votre plan de formation sur mesure, une histoire de COVID, et ma première victoire au Monopoly.

# Formation en dropshipping

Je me suis récemment lancé dans un challenge de création d’entreprise, et après une recherche plus ou moins approfondie de mes options, j’ai décidé de me lancer dans le dropshipping. 

Pourquoi le dropshipping ? 

La plus grande raison pour choisir le dropshipping plutôt que n’importe quelle autre activité entrepreneuriale est qu’un business en dropshipping est en fait presque identique à la création d’un magasin en e-commerce, mais avec une énorme simplification de l’investissement à faire et des risques. En résumé le plus gros avantage est que le niveau d’investissement initial est minimal alors que l’expérience a en tirer est presque identique à celle de la création d’un véritable magasin. Bien sûr il y a de nombreux inconvénients, que j’ai aussi analysé, mais je ne vais pas m’attarder là-dessus.

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de la suite. Je n’y connais rien en dropshipping, je ne savais même pas à quoi cela correspondait il y a tout juste une semaine. Alors comment est-ce que je suis sensé créer un business en dropshipping ? Par où je commence ? Qu’est-ce que je devrais faire ? Qu’est-ce qui est le plus important ?

J’ai énormément de questions, et si vous commencez un projet pour lequel vous n’avez que très peu de connaissances et compétences, le mieux à faire c’est toujours de se former en profondeur. Mais il faut aussi éviter l’écueil de chercher à tout savoir avant de se lancer véritablement. C’est une erreur que j’ai faite avant de lancer mon premier site, qui m’a fait tourner en rond pendant des mois !

Avec un peu d’expérience, j’ai appris à construire des plans de formation simples et efficaces pour mes nouveaux projets. La façon dont je procède est très similaire quelque soit le sujet, mais dépend tout de même du niveau de difficulté des compétences à obtenir.

Le schéma que j’utilise pour apprendre dans un nouveau domaine est le suivant :

  1. Je lis un premier livre court et des articles sur le contexte, ou je trie les compétences que je vais devoir obtenir
  2. Je choisis un livre plus poussé et une formation pour avoir une vue globale mais complète de tout ce qui va ou peut se passer
  3. Je choisis des formations spécifiques sur les compétences ou connaissances qui me manquent avec un ordre de priorité et un investissement temporel et financier définis
  4. Je lance la réalisation de mon projet en parallèle de ma formation spécifique

Il y a une séparation assez claire entre les deux premières étapes des deux suivantes, la première qui constituent une sorte d’état de l’art et de recherche sur le sujet et la deuxième qui constituent la réalisation du projet avec une formation en continue et spécifique. 

Cette logique est réutilisable pour n’importe quel projet, mais elle doit être en accord avec vos besoins et vos préférences en terme d’apprentissage. Vous devez savoir sur quelles compétences vous devez vous former et celles que vous avez déjà, quel format d’apprentissage vous convient le mieux, combien de temps et de ressources vous avez besoin pour apprendre telle ou telle compétence… Vous pouvez alors vous taillez un plan de formation sur mesure !

Donc pour en revenir au dropshipping, mon plan de formation se constitue dans les grandes lignes de :

  • De deux livres généraux sur le dropshipping, un orienté sur cette année et un plus général
  • Une formation en ligne générale sur le dropshipping utilisant certains outils que je pense utiliser
  • Des formations en ligne sur 6 mois (les 6 mois de mon projet) sur plus de 22 compétences ou sujet spécifiques, pour une moyenne de 25 heures par mois

J’ai bien sûr fait attention à l’ordre de ces formations pour qu’elles soient coordonnées avec l’activité en cours sur le projet. 

J’aurais l’occasion de vous proposer des plateformes de formations et d’articles sur lesquelles vous tourner, mais en attendant c’est à votre tour de savoir quel format vous correspond, quelle niveau de détails, quelle vitesse, et de vous construire un plan de formation sur mesure. C’est le moment d’investir sur vous en développant vos compétences 😉

# Réagir au risque

J’ai eu l’occasion cette semaine de devoir gérer un risque sur mes projets en direct, ce qui n’arrive pas souvent dans ma vie platonique d’étudiant. J’approche de la fin de mon stage et j’organise mon retour en France la semaine prochaine. Et alors que j’ai planifié mon parcours pour rentrer, mon colocataire est suspecté de souffrir du COVID-19. En termes plus parlant, mon colocataire a une forte probabilité d’être porteur du virus, et je suis en quarantaine forcée en attendant le retour de ces résultats. 

Pourquoi je vous parle de ça ? 

Et bien j’ai en fait trouvé la situation très intéressante, parce qu’elle représentait très bien une situation de gestion du risque comme pour n’importe quel projet. En attendant que mon colocataire passe le test du COVID-19, j’avais donc le temps d’évaluer les possibilités, d’évaluer mes options, et de gérer la grenade dégoupillée pour limiter les dégâts si elle venait à sauter. 

En soi le risque n’était pas pour moi d’être malade, mais que cela pourrait m’empêcher de rentrer en France comme prévu. J’allais donc devoir trouver un moyen de gérer la situation dans ce cas-là, de gérer les coûts ajoutés en termes de logement, de vol, et la durée de la quarantaine, ainsi que les potentiels chargent administratives qui allaient s’ajouter (car les conditions d’entrée en France sont justement en train d’évoluer). 

En tout et pour tout, j’ai estimé qu’en gérant le cas positif simplement et si tout se passait bien alors, j’allais ajouter un trou de 400€ dans mon compte (en incluant le prix du test, l’assurance annulation, le loyer). On se rend alors compte de l’impact que peut avoir ce virus pour la majorité. J’ai pris en compte l’échéance de toutes les étapes : à quelle date je devais prendre la décision ou non d’annuler mon vol, à quelle date passer le test, à quelle date prévoir un nouveau vol, comment gérer mon arrivé en France à cette date-là…

J’ai réalisé une vrai étude du risque, planifié le tout, et bien au final j’ai trouvé ça très amusant ! Sans compter qu’en faisant face au risque je me suis rendu compte que les retombées en cas de test positif n’étaient vraiment pas si terribles.

Mais bon, les résultats sont revenus négatifs. Alors que mes autres colocataires avaient l’impression d’échapper au tsunami, moi j’étais plutôt neutre.

Alors la prochaine fois qu’un risque se présente à vous, je vous conseille d’avoir une approche de gestion du risque très professionnelle. D’une part vous en ressortirez avec une bonne compétence très particulière, et puis vous limiterez largement votre stress !

# Apprendre par les jeux

J’ai redécouvert récemment le Monopoly. Je n’y avais pas joué depuis mes 10 ans je pense, et à ce moment-là la seule chose qui m’intéressait c’était d’être la banque. Franchement qu’est-ce qu’il y a de plus marrant que de gérer tous les billets de banque ?

Et bien aujourd’hui je n’ai pas fait la banque, et c’est probablement la première fois que j’ai vraiment compris le fonctionnement du jeu.Non seulement ça ne m’amusait plus de manipuler les billets, mais je n’avais presque rien à faire des billets qui était sous mes yeux ! J’étais d’autant plus intéressé par le jeu que j’ai tout juste fini de lire l’Investissement immobilier locatif intelligent, et que l’immobilier commence à me parler !

Le fait que j’ai gagné ma première partie de Monopoly n’a pas beaucoup d’importance (à part pour moi parce que j’adore gagner), le plus important est que j’ai compris le fonctionnement du jeu, que j’ai développé des stratégies en jeu. C’est important parce que je ne suis pas dupe, si je suis capable de répondre aux règles d’un jeu et d’établir une stratégie qui fonctionne, je suis également capable de le faire dans la vraie vie, pour autre chose.

On a souvent tendance à sous-estimer l’importance des jeux auxquels on joue, et la façon dont on y joue. Mais en vérité les jeux nous apprennent à réagir en conditions réelles dans d’autres situations, les jeux sont une des meilleurs formes d’enseignement. C’est pour cela que j’adore les jeux basés sur la gestion d’argent, et que je suis une bille pour tous les jeux qui demandent de l’improvisation sociale en particulier quand il s’agit de faire rire (Juduku, Blanc Manger Coco…). Une fois que j’ai compris ça, j’ai compris que je ne deviendrais jamais humoriste, mais que j’avais toutes mes chances dans l’entrepreneuriat.

Et pour aller plus loin, non seulement jouer à des jeux permet de vous former, vous pouvez également utiliser les jeux pour comprendre votre propre façon de fonctionner et voir ses défauts. La façon dont on joue dépend de notre personnalité. 

Je sais par exemple que j’ai toujours cherché à minimiser le risque lorsque je jouait, quand bien même ce n’était qu’un jeu, c’est ma personnalité. Et je sais aussi que c’est ce qui m’empêche de gagner la majorité du temps, je ne prends pas assez de risque. Je suis le premier à ne pas vouloir faire de parties joueur contre joueur, parce que je n’ai pas envie de me ridiculiser. Et c’est un tord !

La conclusion de tout cela, c’est que je suis globalement moins con qu’à dix ans. C’est plutôt rassurant.

Et de la même façon que les astronautes sont entraînés par des heures de simulateurs, vous pouvez vous former par des heures de jeux, en restant sérieux bien sûr. Le tout est de trouver le jeu adapté, et des adversaires à votre taille !

# Une brise de San Francisco

J’ai eu l’occasion de voyager plusieurs fois dans la baie de San Francisco, toujours avec un grand plaisir et en créant des supers souvenirs. Je vous propose aujourd’hui un titre qui imprègne très bien l’atmosphère de l’Ocean Beach, et qui vous aidera à vous détendre. Chill !

Waves de Bahamas

Benjamin de FindYourWay

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez le suivi des projets en cours sur le site, de mes ressources pour me former et une bonne dose de motivation pour sortir vos fesses de cette chaise ! Si, si, vous en avez besoin !

Adresse e-mail non valide

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.