Newsletter 1ère édition

Bienvenue sur cette première édition de la newsletter de FindYourWay. Aujourd’hui je vais vous raconter une petite histoire sur un cercle rouge, vous découvrirez une vision du monde qui va probablement vous faire reconsidérer l’état de votre porte-feuille, et un moyen de devenir Hulk ou un Bouddha sur commande en moins de 10 minutes.

# Une histoire de TED

Lumière tamisée, une salle qui applaudit, les projecteurs allumés laissent entrer dans le champ un homme qui se place au centre d’un cercle rouge. La salle se calme, il y a un silence, et l’homme se tient devant l’audience, avec un compteur sous les yeux. Il a 18 minutes. 18 minutes pour parler, 18 minutes pour s’expliquer, 18 minutes pour faire vivre son histoire ici, dans cette salle et au cœur des centaines de personnes devant lui. Il ouvre la bouche, produit un premier son, et en quelques secondes il a embarqué la salle dans un voyage de 18 minutes qui les emmènera où jamais ils ne se sont aventurés.

Bienvenue dans une conférence TED.

Je ne pense pas avoir besoin de présenter le concept aujourd’hui, je peux directement vous dire quel est mon TED préféré : Who are you, really ? The puzzle of personality de Brian Little. Si vous cherchez une entreprise avec une concentration d’inspiration et de puissance du langage enrobé d’une couche de storytelling et de subtilité, ne cherchez plus, TED est là. C’est pour moi l’incarnation de discours passionnés : un message profond, une communication subtile, et une audience captivée. 

J’ai souvent rêvé à l’idée d’être un jour sur cette scène, au milieu du cercle rouge, en face d’une grande audience, et de les faire voyager vers une idée, un message si profondément ancré en moi que ceux qui m’écoutent peuvent le ressentir. 

Bien sûr comme 98% des personnes qui fantasment à cette idée je n’ai jamais rien fait pour m’y engager. Je n’ai même pas pris de place pour une conférence qui avait lieux sous mon nez dans mon école. Je ne me sentais pas du tout à la hauteur. Mais depuis quelque chose a changé.

Il y a de cela un mois, j’ai reçu un mail de mon école m’avertissant de la prochaine édition de sa conférence TEDx en octobre, et une ouverture pour les candidatures. Et alors que j’avais déjà reçu ce mail l’année dernière, que je l’avais gardé précieusement « au-cas-où » sans jamais avoir eu la vraie intention de me lancer, cette année j’y ai répondu. J’ai posé ma candidature. Je fais partie des 2% qui se lancent.

Quelle est la différence entre ces deux mails ? Qu’est-ce qui m’a fait bouger ?

C’est très simple. Pendant cette année j’ai trouvé un message. J’ai trouvé un message tellement ancré en moi que je l’incarne. Et j’ai réalisé enfin qu’on ne fait pas un TED talk pour faire un TED talk, être reconnu, vivre une expérience, non. On fait un TED talk pour faire vivre un message que l’on porte en soi, et l’offrir aux autres.

Vous trouvez ça très Disney comme façon de penser ? Moi aussi je trouvais ça niais et puéril, et pourtant c’est la seule chose qui m’a fait me lancer. Et durant les prochaines semaines, je vous raconterais l’histoire de ma candidature, et les quelques gros problèmes que j’ai affrontés, et vous découvrirez également ce message que j’ai découvert.

# Père riche, père pauvre et perdu

Vous êtes plutôt du genre roman, policiers, fantaisie, art-déco, voyage ou pratique ?

Une chose est sûr c’est que je n’ai jamais été un grand lecteur. Dans ma famille je suis celui qui a la plus petite bibliothèque et j’ai réussi à la remplir à 50% de manga. Le reste est un mélange de livres que l’on m’a forcé à lire pour les cours et de bouquins de cours de physique, d’électronique, des revues sur l’astrophysique et la série des Donjons de Naheulbeuk que j’ai assermenté récemment par la saga de l’excellent Guide du voyageur intergalactique de Douglas Adams.

Bon à part que j’ai la bibliothèque d’un adolescent de 14 ans, j’ai tout de même évolué dans mes lectures. Notamment par le fait qu’aujourd’hui je lis. Ce qui est une différence non négligeable. Et j’adore particulièrement lire sur le développement personnel, la productivité, la finance personnelle et tout un tas de sujets reliés. Je présente petit à petit mes lectures sur le site dans la catégorie Learning 101

Un des derniers livres qui m’a profondément marqué est Rich dad, Poor dad par Robert Kiyosaki (Père riche, père pauvre en français, mais si vous avez eu besoin de cette traduction, je vous recommande vivement ce livre-là). Un livre que j’ai déjà croisé plusieurs fois en librairie mais dont le titre et la couverture m’ont à chaque fois donné envie de le balancer par la fenêtre, de lever les yeux au ciel et de me demander pourquoi des gens seraient assez cons pour lire des conneries pareilles.

Et bien je l’ai lu. Et croyez-moi, l’intérieur n’a rien à voir avec l’extérieur. Le message contenu dans ce livre, les messages, sont la plus grande source de retournement de cerveaux que j’ai vu récemment. Les messages sont pertinents, honnêtes, claires, bien présentés, et une fois que vous les avez lus, ils vous semblent tellement évidents que vous ne vous souvenez même plus de ce que vous pensiez avant.

Pour faire simple, Rich dad, poor dad est la porte d’entrée la plus royale pour rentrer dans un monde où l’argent n’est pas le diable, n’est pas un tabou, n’est pas un rêve ou un objectif, mais est tout simplement un des outils les plus puissants à notre disposition. Et il vous explique comment vous en servir. Et je ne dis pas ça pour que vous alliez soudoyer votre patron pour avoir un plus grand bureau. 

Si jamais la finance, ou l’argent en général sont une source de reflux gastriques récurrents chez vous, n’hésitez plus à le lire. La couverture fait peur, mais après un chapitre vous comprendrez que c’est le meilleur investissement que vous n’ayez fait jusqu’ici. Oui j’ai bien dit investissement, parce que s’instruire est la meilleure forme d’investissement. Lisez le bouquin, vous comprendrez.

# De la musique pour une vie qui rocks

Vous avez un examen dans deux heures, ou une réunion pour présenter votre travail des deux derniers mois devant toute l’équipe. Hélas pour vous, vous vous êtes réveillé en plein milieu d’un cycle de sommeil par votre réveil qui s’approche d’une alarme incendie, et vous avez la fâcheuse impression de donner sens à l’expression « avoir la tête dans le c*l ». 

Vous avez pris un café, même deux, double dose de sucre. Vous êtes stressé, vous avez mal au bide, et pourtant vous vous sentez toujours complètement épuisé, faible, ratatiné. C’est précisément l’état dans lequel maximiser ses chances de faire un gros plat et vous le savez. Alors, quoi faire ?

J’ai découvert récemment un petit secret dans une formation sur le développement personnel. Un moyen pour se mettre dans l’état parfait pour donner un speech, passer un examen, assurer et convertir ses pensées en mode « je vais déchirer ». 

Ce petit secret c’est la musique. 

  • Wait, what ? C’est tout ? C’est pas un secret ça, en plus ça marche une fois sur douze.

Non non, vous m’avez mal compris. Je ne vous dis pas d’écouter simplement de la musique pendant 10 minutes et puis c’est parti. Si je vous mets la BO du Titanic ça ne va pas vraiment vous aider à assurer cette réunion. Il y a musique et musique. Et la différence vient vraiment de vous. Il y a des musiques qui vont marcher pour vous, et pas pour le voisin. Il y a des musiques qui vont marcher dans une situation, et pas une heure après. Il y a des musiques qui vont vous aider pour une chose et pas pour une autre. Et si aujourd’hui vous voulez passer en mode « je déchire », être gonflé à bloc et increvable, vous feriez mieux d’essayer avec une musique qui vous donne effectivement cette impression.

Parce que lorsque l’on écoute une musique qui provoque quelque chose, la réécouter provoquera cette même sensation, parfois même encore plus fort. La musique est un ancrage pour des sensations, des idées et un état d’esprit. Voilà ce que je vous propose : créez vous une playlist pour cette situation là, que vous appellerez Détermination. Ajoutez-y des musiques qui vous donnent l’impression d’être un Avenger, de dominer la Terre entière et l’envie de marcher au ralenti. 

Une fois que vous l’avez, ne l’écoutez pas. Vous m’avez bien compris. Vous ne devrez l’écouter que lorsque vous en aurez besoin, pour vous sentir déterminé. C’est ça le secret, personne n’utilise la musique comme un vrai ancrage. Donc si vous écoutez cette playlist à un moment où vous n’avez pas besoin d’être déterminé, vous allez progressivement détruire cet ancrage et la playlist ne fonctionnera pas quand vous en aurez réellement besoin. 

Alors bien sûr vous devrez la faire évoluer, en fonction des musiques qui vous parlent sur le moment. Et le plus beau dans tout ça, c’est que ça marche pour presque toutes les émotions. Vous voulez avoir du fun et sauter sur place, profiter d’une bonne rigolade entre potes ? Faites une playlist pour ça. Vous voulez vivre à fond votre nostalgie ? Faites une playlist pour ça.

Et pour vous aider, je vais vous proposer dans chaque newsletter une musique que vous pourrez tester et ajouter à votre playlist. Mais ne le faites que si la musique marche pour vous, là-dessus on est tous différents.

Voilà pour commencer : dans ma playlist Détermination, plutôt dans la catégorie Ultra quand je me lance dans quelque chose de grand ou d’important je vous propose Heathens – Twenty One Pilots, l’équivalent de 27 barons de dynamite.

https://open.spotify.com/track/6i0V12jOa3mr6uu4WYhUBr?si=f1H1JVG_TEWlpuSGRB_2kQ

Sur ce, déchirez bien votre prochaine réunion sur la finance de l’entreprise au milieu d’un cercle rouge. Ou autre chose, c’est vous qui voyez.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez le suivi des projets en cours sur le site, de mes ressources pour me former et une bonne dose de motivation pour sortir vos fesses de cette chaise ! Si, si, vous en avez besoin !

Adresse e-mail non valide

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.