Fin du projet business en dropshipping

La fin des haricots

J’ai décidé de clore le projet de business en dropshipping sous peu (voir la page du projet pour plus de détails), de façon prématurée donc. Cela implique que je ne vais pas poursuivre certains des objectifs que je m’étais fixé (en particulier sur la vente réelle), et je vais me contenter des objectifs que j’ai déjà pu valider jusqu’ici.

Laissez-moi répondre aux questions que vous pourriez vous poser maintenant.

Qu’est-ce que je vais faire maintenant ?

Sur les deux prochaines semaines je vais mettre en ordre le projet et terminer ce qui est en cours histoire de ne pas tout laisser en plan. Je pourrais alors faire un point sur tout ce qu’il s’est passé dans le projet.

Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas en reste avec les articles sur le projet 😉.

Vous saviez que lorsque l’on fait des mesures avec une sonde spatiale, il faut plusieurs années après son vol pour récupérer et analyser toutes les données ? Finalement, les découvertes peuvent prendre presque une décennie avant d’arriver.

Bon, dans mon cas je ne risque pas de travailler dessus pendant dix ans, mais je suis convaincu que le plus intéressant dans les projets personnels est de regarder en arrière sur ce qu’on a accompli. J’ai hâte de savoir ce que je vais tirer de cette pelote de laine 🧶.

Pourquoi est-ce que j’arrête maintenant ?

Il y a plusieurs raisons à cela.

D’abord, ce projet spécifique m’intéresse de moins en moins car plus j’avance, plus la partie qu’il reste à faire est celle qui m’attirait le moins dès le départ.

Ensuite parce que j’ai d’autres projets en tête.

Pourquoi ne pas démarrer un autre projet en parallèle ? C’est ce que j’avais l’habitude de faire jusque là, mais de par mon expérience ce n’est pas la meilleure façon de faire les choses. Je pense qu’un des meilleurs conseils que j’ai reçu sur mes projets est de mettre une limite sur la quantité de projet en parallèle, et d’en finir un avant d’en commencer un autre.

Enfin et c’est la plus grosse raison, j’ai en ce moment très peu de ressources à consacrer à ce projet par semaine. Le sujet s’éloigne énormément de mon activité principale : les cours, le blogging, les projets académiques, la recherche de stage… qui concentrent la majorité de mes pensées. J’aurais techniquement le temps de travailler dessus, mais en fin de journée lorsque mon énergie est au plus bas et quand j’ai surtout besoin de prendre l’air.

Est-ce un échec d’arrêter avant la fin ?

Je dirais que non.

Non parce que j’ai déjà pu réaliser les objectifs qui me tenaient à cœur.

Non parce que je décide délibérément d’arrêter, mais que je n’abandonne pas purement et simplement le projet, je le termine et je le valorise.

Et puis, c’est aussi un non parce que si j’ai envie de reprendre une activité entrepreneuriale, je pourrais tout-à-fait reprendre ce projet et le modifier. Récupérer les templates, l’organisation, et bien sûr j’aurais déjà une bonne base de connaissances.

👉 Si je regarde mes indicateurs d’avancement sur le projet, j’ai effectivement réalisé déjà une grosse partie du projet avant même d’avoir vendu le moindre article ! C’est parce que la vente n’était pas le plus important pour moi dès le départ.

C’est quoi la suite ?

La meilleure partie. Quand un projet se termine, c’est l’heure du spectacle !

  • Des articles de contenu et de synthèse sur le projet de business en dropshipping
  • Plus de détails sur le projet, notamment des informations que je gardais jusqu’ici confidentielles
  • Un nouveau projet !
  • Une petite mise à jour du site, parce qu’il est temps de le dépoussiérer un peu !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.