Construire un style de vie hors-norme

Le style de vie définit nos habitudes, de la meilleure à la plus mauvaise, de la plus constructive à celle qui vous détruit à petit feu. Choisir son style de vie, c’est en un sens choisir la voiture dans laquelle on va voyager.

Tout autour de moi on ne fait attention à cette voiture qu’au nouvel an. On fait un tour chez le garagiste pour se rendre de ce qui fonctionne, de ce qui doit être changé, puis on fait des bonnes résolutions. Ça ne fonctionnait pas beaucoup sur moi. L’abandon au bout de deux semaines me laissait un arrière goût amer de ne pas me donner à fond pour moi-même. Comment est-ce qu’on fait pour utiliser son potentiel, se sentir épanoui ?

J’ai découvert la semaine de 4h de Tim Ferris. J’ai découvert Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études. J’ai (re-)découvert le sport. J’ai découvert tout un tas d’idées et de mentors qui m’ont permis de changer progressivement d’état d’esprit.

Je suis passé du perdu au chercheur, du sceptique au beta-testeur, d’un sentiment d’incompréhension à un sentiment de poursuite et de dépassement de soi.

J’ai découvert à quel point mon style de vie, les choses que je fais tous les jours, inconsciemment, ont une influence sur tout ce qui se passe dans ma vie. De mon humeur le matin à la tête que des inconnus vont faire en me voyant. De mon poids et de mon bien-être physique à ma mémoire des prénoms. De ma concentration à mon sourire. Tout se résume à ce qu’on va faire encore et encore, tous les jours, avec constance.

Quelles sont les habitudes qui vont me servir ? Quelles sont celles qui me feront réussir ?

Pour répondre à ces questions, la seule solution qui tombe sous le sens, c’est d’expérimenter.

Voilà une liste non exhaustive de ce que j’ai pu tester au fil du temps, de la plus récente à la plus ancienne. Comment je m’y suis pris, ce que j’en ai tiré. Regardez en détail, au moins une d’entre-elles pourra vous faire avancer, mais laquelle ?

Vous vous intéressez à une sujet en particulier ? Voilà un regroupement par thème.

Le sommeil

Le sommeil était un vrai fardeau quand j’étais petit, car je voulais absolument continuer à regarder le film du soir avec mes parents (et comme par hasard l’heure de se coucher était avant la super scène d’action…). Puis pendant quelques années lorsque je suis “tombé” en burnout, le sommeil est devenu ma priorité, tout simplement parce que j’étais crevé h24. J’étais tellement fatigué toute la journée que me coucher était une des meilleures choses que j’attendais dans la journée.

On est tous différents sur le sujet du sommeil, on a tous des envies et besoin particuliers, mais dans la globalité on a tous le même objectif : dormir suffisamment intelligemment pour maximiser notre énergie dans la journée tout en minimisant notre temps passé à dormir. Alors j’ai décidé d’essayer quelques trucs sur moi.

L’optimisation du sommeil pour les hiberneurs

La méditation

Toujours dans cette phase de burnout j’ai découvert les joies de la méditation. Enfin, sur le moment ça n’a clairement rien d’exceptionnel, on se sent plus calme si l’on était agité, mais en dehors de ça les effets à longs termes sont très peu visibles. Mais la pratique quotidienne de la méditation a des effets extraordinaires, que l’on remarque justement quand on arrête de pratiquer ! Pour en savoir plus je vous propose de commencer par ce TED talk de Andy Puddicombe.

À venir : Le défi des 21 jours vers la gratitude

Le sport

D’aucun sont connus par les profs de sport pour leurs performances, d’autres sont connus pour leur temps total passé sur le banc de touche. Je suis de la deuxième catégorie. Enfin je l’étais. Déjà parce que je n’ai plus vraiment de prof de sport, mais aussi parce que j’ai découvert le sport, le vrai, en dehors des cours.

Je suis passé d’un manque total d’activité pendant plusieurs années, à quatre séances de sport par semaine. Et ça n’aurait aucun intérêt si je faisais cela simplement pour convaincre les autres que je suis un sportif. Je fais ça pour le plaisir, et aussi parce que ça me garantit une plus grande énergie au quotidien.

Et si je peux gagner 1% d’énergie au quotidien pour réaliser 1% en plus chaque jour, je les prends. Croire que ces 1% ne sont pas rentables c’est se tirer soi-même une balle dans le pieds. Et c’est pas la meilleure façon de sécher le cours de sport.

À venir : Le sport pour les adeptes du banc de touche

Planning

Le planning, c’est un peu comme un contrat signé entre deux parties de sa personnalité sur un objectif commun. Le tout assure que la partie du cerveau qui a juste envie de glander sur le canapé au lieu d’aller sortir la poubelle a une muselière pendant une durée déterminée, et qu’à la fin on lui donne un sucre pour lui dire “tu vois c’était pas si terrible”.

C’est aussi la meilleure façon de savoir si l’on ne va pas directement à contre-sens de nos objectifs. Ce serait quand même bête de continuer à perdre son temps et son argent à aller à l’opposé de là où l’on veut être ?

Choisir ses objectifs pour un projet qui fonctionne

À venir : La règle d’or de la planification PRI-O-RI-SA-TION

Morning Routine

Dans le monde du développement personnel il y a plein de modes. Le jeûne, la méditation, le yoga, écrire dans un journal, lire et s’instruire, l’alimentation bio… et la Morning Routine.

C’est un terme anglais, merci captain obvious, qui désigne un temps d’action le matin pour nous permettre de développer des habitudes. Il vient souvent dans cette mode, avec la pratique du yoga ou de la méditation, un temps calme de création ou de lecture et toutes les pratiques pour bien se lancer dans la journée. L’objectif de la morning routine est de démarrer la journée du bon pied. C’est aussi de pouvoir démarrer sa journée avec ce qui est le plus important pour nous. C’est aussi le moment où notre volonté est la plus grande.

Chacun a sa propre définition, mais pour moi me lever avec l’impression de sortir d’une caverne n’est pas très proche de ma matinée idéale.

Voilà quelques exemples de ce que j’ai essayé dans ma morning routine (qui évolue régulièrement) :

  • Une douche froide
  • Du yoga
  • De la méditation
  • 10 minutes de lecture
  • Écouter une musique ou une playlist particulière
  • 5 minutes de cohérence cardiaque
  • Un petit déjeuner
  • Faire les poubelles mentales
  • Faire le planning de la journée