En bref: Rich Dad Poor Dad

Rich Dad Poor Dad de Robert Kyosaki

Le best-seller de Robert Kyosaki est, comme mentionné sur la couverture, la première vente pour l’investissement personnel depuis plus de vingt ans. C’est une prouesse marketing plus que de contenu, mais c’est justement ce qui rend ce livre très intéressant pour vous et moi. Si jamais vous n’apprenez rien dans ce livre, ce qui serait étonnant, vous aurez au moins appris que le marketing est la compétence la plus importante pour construire sa fortune!

⚠️ J’aimerais vous mettre en garde sur le sujet de la finance et de l’investissement: la majorité du contenu disponible est tout bonnement marketing, le reste est controversé et beaucoup d’investisseurs ont leurs propres convictions sur ce monde. Je recommande les livres qui me paraissent apporter une valeur dans leur logique et les concepts qu’ils présentent, mais cela ne doit pas vous empêcher d’exercer un jugement éclairé sur ce que vous lisez!

Cet article ne constitue pas une source de conseils financiers professionnels, référez-vous à un conseiller en gestion du patrimoine pour vous apporter des conseils professionnels.

Rich Dad Poor Dad (Père riche père pauvre en version française) de Robert Kyosaki est le livre que je recommande de lire en premier pour développer ses finances personnelles. Il n’est pas pratique, il ne vous apprend pas à faire vos comptes ou un plan, mais il permet de prendre du recul et de changer d’état d’esprit.

La finance personnelle, la richesse, est en tout premier lieu construite sur la base d’un état d’espirt et de croyances. C’est une philosophie simple mais qui fonctionne finalement pour beaucoup de chose: le succès est obtenu par un procédé qui reflète le bon état d’esprit.

Dans The Millionaire Fastlane, MJ DeMarco présente trois états d’esprit possibles qui définissent trois catégories de personnes dans leur finances personnelles: le trottoir (sidewalk) basé sur le plaisir instantané, la voie lente (slowlane) par l’épargne et l’attente, l’autoroute (fastlane) par la construction et l’apprentissage. Chaque état d’esprit nous conduit vers une issue, de la pauvreté à la richesse. Robert Kyosaki présente finalement une philosophie similaire a bien d’autres auteurs: la fortune qu’elle que soit le sens qu’on lui donne commence par le changement d’état d’esprit.

L’avantage de Rich Dad Poor Dad est qu’il est très simple à lire, et distille des croyances et des points de vue au travers d’histoires ce qui le rend beaucoup plus digeste. C’est une excellente introduction à la fois à l’état d’esprit d’investisseur mais aussi aux outils de l’investisseur!

Ce que nous apprend Rich Dad Poor Dad

L’investissement nécessite quatre pilliers:

  1. L’état d’esprit
  2. La connaissance technique et de marché
  3. Des outils
  4. Une stratégie ou un plan

Rich Dad Poor Dad vous apportera d’abord un changement de croyances. Il vous premettra de comprendre comment réfléchissent et pensent certains investisseurs, et pourquoi les croyances communes de notre société ne sont pas bonnes pour votre vie financière.

Cela concerne surtout l’éducation financière, la gestion de l’argent et du flux d’argent, et la logique de l’échange temps-argent. Quelques exemples de ce que vous apprendrez:

  • La richesse est définie par la liberté de vivre indépendamment d’une source unique de revenus (comme un emploi), alors que la majorité l’estime par la valeur des biens accumulés
  • Les revenus ne créent pas la richesse, c’est la façon dont on gère son argent qui la crée
  • La façon dont les riches, la classe moyenne et les pauvres gèrent leur argent est représentatif de cette catégorisation et de ce qu’ils peuvent espérer dans la vie – vous apprendrez à les différencier
  • La plus grande source de richesse vient de notre esprit en notre capacité à le développer, apprendre et inventer
  • Les investisseurs utilisent quatres domaines de connaissances pour réussir: la comptabilité, le marché, les outils d’investissement, la législation

Ce livre vous apportera également une première approche de la comptabilité, que je trouve bien plus parlante que les cours académiques. Basé sur une approche schématique, Robert Kyosaki propose d’abord de comprendre l’histoire que nous raconte la comptabilité pour ensuite apprendre plus tard comment lire ses histoires dans les chiffres. C’est une approche que je trouve très parlante pour un sujet aussi abrutissant – même si j’ai beaucoup aimé mes 20 heures de comptabilité en école.

En revanche le livre aborde peu les outils nécessaires à l’investissement. Il parle notamment des outils législatifs américains comme la corporation qui permet d’accélérer très largement la croissance en limitant les taxes et impôts sur le nécessaire, mais ne détaille pas ce dont l’investisseur à besoin. Si vous êtes français cela ne va pas vous être très utile, c’est d’ailleur pour cela que je dédie une section de mon site aux outils disponibles en France.

Robert Kyosaki ne présente pas non plus de stratégie ou de plan, et il a bien raison. Père riche père pauvre n’est pas un livre de guru financier qui veut vous faire devenir riche en 6 jours (même si certains pensent qu’il est devenu riche avec le livre plutôt qu’avant). C’est un livre qui veut vous mettre sur la voie de l’apprentissage, avec d’abord des bonnes croyances qui vous permettront de prendre la réflexion par vous-même pour développer votre stratégie.

L’auteur a une approche également de l’enseignement qui sera sûrement raffraichissante pour vous, il adore les jeux et les simulations. Il se base sur le cône d’apprentissage d’Edgar Dale, qui montre le degré retenu pour chaque média d’apprentissage. Les jeux et les simulations sont un média bien plus efficace d’apprentissage mais aussi de mise en situation, ils vous permettront de voir comment vous vous comportez actuellement et de comprendre quel comportement adopter réellement plutôt que d’apprendre des faits.

À qui s’adresse ce livre

Il y a trois situations pour laquelle je recommande ce livre:

  1. Vous ne connaissez pas grand chose à l’investissement et la finance personnelle et cela vous intéresse
  2. Vous connaissez déjà le sujet, mais vous avez été diverti par autre chose et vous voulez vous motiver à vous concentrer sur vos finances personnelles
  3. Vous avez lu d’autres livres sur l’investissement et vous voulez confronter les points de vue notamment sur les croyances et l’état d’esprit

Le livre ne recquiert absolument aucune connaissance en finance, investissement ou même comptabilité. Vous pouvez rentrer dedans les yeux fermés, et il vous permettra de pouvoir rentrer dans des livres plus poussés.

Comment continuer sur le sujet

Je trouve le sujet de la finance personnelle et de l’investissement passionnant. Passionnant à la fois pour ce qu’il est: un sujet technique, mathématique mais aussi de marché, d’opinions et de croyances. Passionant également par son impact énorme sur nos vies. Comparez à 50 ans une personne qui s’est intéressée au sujet dans sa vingtaine contre quelqu’un qui ne s’y est jamais plongé, la différence du niveau de vie et de réalisation de leur rêves sera extrême.

Si vous avez déjà commencé dans le sujet de la finance personnelle, peut-être par ce livre Père riche père pauvre ou un autre, et que vous souhaitez continuer, je vous propose ici quelques pistes.

  1. Des livres
    1. Money Master the Game, de Tony Robbins
    2. Le Guide pour Investir, de Robert Kyosaki
    3. Les meilleurs placements pour les nuls, Marc Fiorentino pour une touche française
  2. Des jeux
    1. Cashflow: c’est le jeu inventé par Robert Kyosaki pour compléter l’enseignement de la culture financière. C’est un jeu bien pensé et qui vous forcera à bien intégrer les concepts présentés dans le livre, gratuit dans sa version en ligne, il suffit de s’inscrire (et de se désabonner de la newsletter si besoin). Il a tout de même ses limites car on trouve facilement des moyens de gagner rapidement après quelques parties.
    2. Le Monopoly: j’ai adoré rejouer au Monopoly après avoir lu ce livre, j’ai joué contre ma famille pendant un été et je n’ai pas arrêté de gagner! Ce livre m’a vraiment appris à avoir une logique financière même dans ce jeu pour enfant
  3. Des sujets
    1. L’immobilier: apprendre à analyser un marché, comprendre comment fonctionne l’investissement immobilier, les types d’investissement, la législation, savoir chercher des biens, faire des visites, faire des offres…
    2. L’économie: pour comprendre comment fonctionne le monde économique, les cycles d’inflation et déflation, savoir se situer et comprendre la logique des marchés boursiers (sur lesquels vous investissez) et des banques
    3. Les cryptomonnaies: je fuis personnellement le sujet car j’ai été dégoûté par la technologie sous-jacente (la blockchain), mais d’un point de vue financier les cryptomonnaies sont un marché en soi, qui peut être intéressant au-delà du pari sur le bitcoin
    4. L’investissement par la valeur ou bien le dollar-cost averaging: deux philosophie d’investissement en bourse – en référence Warren Buffet et Benjamin Graham
    5. L’industrie des fonds d’investissements: pour comprendre comment ils construisent leurs produits pour ne pas tomber dans leurs pièges, comment travaillent les employés du secteur et ce qu’ils en apprennent, quels sont les impacts des crises sur l’industrie
  4. FindYourWay: une section du site est dédiée à la finance personnelle et à l’économie. Vous pourrez y trouver des articles sur les sujets mentionnés juste avant, des articles pour comprendre tous les concepts basiques de la finance, et les meilleurs livres que j’ai pu lire sur le sujet.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.