Avis sur Tout sur l’économie, ou presque : Pour comprendre vraiment ce qui cloche dans le système

Dans cet article je vous présente le livre Tout sur l’économie, ou presque : pour comprendre vraiment ce qui cloche dans le système de Gilles Mitteau.

De quoi ça parle ?

Pour celui-là le titre est assez explicite, ça parle d’économie. Oui bon, mais quoi dans l’économie, c’est un poil large comme sujet quand même ! Ce livre a pour but d’instruire la majorité (qui en ont envie) sur le système économique actuel, comment il fonctionne vraiment afin que nous puissions prendre nos responsabilités de citoyens en bonne et due forme et arrêter les débats perdus parce que personne ne comprend vraiment ce qui se passe.

Vaste objectif, néanmoins vous avez le contenu : de la vulgarisation sur le système économique (capitaliste), et de ses implications sur tout un tas de choses.

Pour qui est ce livre ?

Comme il s’agit de vulgarisation il s’adresse à tout un chacun qui voudrait prendre part aux débats sur le refinancement du secteur aérien, râler sur l’imposition des grosses fortunes ou bien lutter plus intelligemment contre le réchauffement climatique. 

Tout ce qui est abordé est à la portée de tous, et comme il l’explique bien, concerne tout le monde. Même si vous avez une formation en économie, il n’est jamais de trop d’avoir une vision un peu plus générale, plus subjective et moins scolarisée de ce qui se passe vraiment.

L’auteur est aussi un vulgarisateur francophone très connu sur YouTube, et ce livre vient compléter et mettre en forme ce qu’il explique en vidéo de façon tout aussi pertinente.

Ce que j’ai appris

De base je n’ai pas de connaissance ni de formation en économie, et donc ce livre est le premier que je lis sur le sujet (en vulgarisation, pas sur l’économie en général). Cependant j’ai déjà suivi beaucoup de vidéos de la chaîne Heu?reka, du même auteur, que j’adore regarder. 

Seulement ces vidéos sont souvent assez touffues en concepts, et surtout même si l’on a le temps de comprendre ce qui se passe, il est difficile de retenir quoi que ce soit. Donc ce livre était le format parfait pour moi pour prendre mon temps et bien digérer tout ce qui se passe.

Globalement j’y ai appris le fonctionnement du système économique, dans une version simplifiée bien entendu, le fonctionnement des crises de demande et d’offre, et enfin j’y ai appris un peu plus sur les marchés financiers.

Comme à l’accoutumé, voilà le top 5 de ce que j’ai retenu :

5. La différence entre crise de l’offre (matières premières) et crise de la demande, et pourquoi la seconde n’est qu’un problème de comportement humain

4. La comptabilité des banques de dépôt et leur refinancement, ainsi que la nécessité de leur refinancement d’où provient un terrible moyen de pression souvent critiqué

3. La séparation entre banques de dépôt et banques centrales, entre monnaie scripturale et monnaie centrale, entre carburant et huile de moteur de l’économie

2. La place du marché primaire dans le financement des acteurs économiques, et la place du marché secondaire dans le joyeux bordel du système capitaliste. Ça partait d’une bonne idée, mais en fin de compte c’est une usine à gaz

1. Les fausses impressions du PIB, la valeur de l’argent contre la définition de la richesse, ou bien un premier pas pour comprendre les difficultés de la lutte contre le réchauffement climatique

J’y ai appris énormément, et pour une fois j’en ai retenu pas mal. En revanche le livre ne résume pas le contenu de la chaîne et inversement. Les deux se complètent. J’ai été déçu par exemple de ne trouver aucune information sur les différentes devises et comment elles interagissent, ou bien de retrouver quelques apartés sur la pyramide de Ponzi ou le trading haute-fréquence.

Mon avis

Je pense que le livre vaut bien son pesant d’or, ou de promesse bancaire en l’occurence, et qu’il a fait de moi un citoyen bien plus aguerri. 

Le livre est très bien découpé, et aborde beaucoup de choses, mais pas tout. On pourrait critiquer les choix fait par l’auteur de se concentrer sur certaines choses qui relèvent moins de la sphère publique (ou tout du moins qui ne concerne pas José du PMU), mais pour tout ce qu’il a choisi d’analyser, il fait bien le travail.

Le style fait assez penser à celui de la chaîne, avec des remarques pertinentes ou humoristiques qui aident bien à la compréhension. Les explications ne sont pas trop longues, il ne se perd pas dans des longueurs, ni trop courtes, on arrive assez bien à comprendre ce qui est partagé. 

J’ai plusieurs fois dans le livre senti le manque d’une remise en contexte (« pourquoi est-ce qu’il nous parle de ça en fait ? Qu’est-ce que je fais là moi ? »), ce qui m’a empêché un peu de plonger complètement dans les concepts, notamment au niveau du PIB. 

Enfin dernier point que j’ai déjà souligné dans la Newsletter, cet auteur adore les infographies. Là dessus je suis d’accord, une image vaut mille mots. Le problème est qu’une infographie sur papier, c’est autre chose. Le manque de mouvement oblige à une construction petit à petit de l’infographie finale, et l’infographie finale devient en soi peu lisible parce qu’on ne se souvient pas de tout les détails, et parce que le schéma de l’économie final est tout de même un gros sac de nœuds !

Je donne la note de 9/10, si toutefois une note suffit à représenter un avis.

  • Explications : 10/10
  • Pertinence du contenu : 7/10
  • Style d’écriture : 9/10
  • Vision et portée (intérêt) : 8/10

À compléter

Je dirais que l’objectif initial du livre n’est qu’en parti rempli. Même si je comprends les termes, j’aurais du mal à tenir un débat sans revenir constamment au bouquin (en cherchant à être dans le vrai, sinon effectivement pas besoin de connaissances). 

Il faudrait le lire plusieurs fois et mener des discussions entre chaque pour vraiment s’imprégner de tout ce qui y est expliqué, et de pouvoir l’expliquer à d’autres. Même si en soi, le contenu de ce livre devrait suffire pour la majorité des débats en famille.

En revanche si vous vous intéressez à l’économie en général, ou que vous aimez les films type The Big Short ou autre Loup de Wall Street, ou que vous vous intéressez à l’investissement spéculatif (assurance vie, stocks, options, bourse, trading, etc.), je pense que c’est un bon début mais qu’il faudra compléter tout cela avec des livres dédiés. 

Je peux d’ors et déjà vous recommander l’excellent Flash Boys pour ceux qui s’intéressent aux problèmes du trading haute-fréquence, ou bien sûr au livre The Big Short (du même auteur), qui est un peu plus complet que le film du même nom pour relater la crise des subprimes. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.